Avertissement concernant l'usage des cookies sur le site Jingwei

Nous utilisons des cookies uniquement pour un usage technique, aucun suivi publicitaire n est effectué avec ces cookies.

Les Princes d’Ambre

En passant à l'usine-librairie, j'ai laissé trainer mon choix sur une des multiples rééditions dont nous abreuvent les maisons comme Folio.
J'avais lu Zelazny il y a si longtemps que seul son nom tournait encore sur une Ombre lointaine de souvenirs.
Ce gars a quand même raflé six  Prix Hugo et trois Prix Nébula,  son immense figure surplombe tel le Sphinx les littératures fantastique et science-fiction.
Son écriture figure parmi celles que je préfère de la SF passée, très loin de ce qui se produit aujourd’hui aux USA.
Les livres Anglos-saxons d’aujourd’hui se rapprochent souvent de scripts pour les réseaux de streaming.


Lire l'article complet

Harbinger Down – Creed – Huit salopards

Blog issu de diverses pérégrinations sur les stream fin 2015.
Examen de trois films: Harbinger Down, Creed et Hits salopards.
Pour Harbinger Down, bonne surprise alors que je pensais me taper un navet.
Harbinger Down date de 2014 mais est sorti hors des circuits classiques.
Un décor d'enfer: énorme chalutier nordique qui fend une tempête près du pole nord. La rouille est partout, sur le métal et dans les têtes, l'eau suinte des plafonds en fines gouttelettes oranges, la bourrasque enfonce tout dès qu'une porte s'ouvre sur l'extérieur... un alien terrestre bien fichu sans moyens extraordinaires.


Lire l'article complet

Ancillary Justice

Ancillary Mercy vient clôre la trilogie démarrée avec Ancillary Justice et suivie par d'Ancillary Sword.
Nous y retrouvons l'univers si original du Raach imaginé par cette jeune auteure américaine, Ann Leckie.
Un monde sorti d’une imagination neuve et inspirée.
Le premier roman est exemplaire et devint dès sa sortie un classique en s’accaparant tous les prix anglo-saxons de Science-Fiction existants.
L’originalité de ce roman d’Ann Leckie tient en son héros dont on ne sait s’il est machine ou homme, s’il est unique ou multiple, s’il sert un tyran ou roule pour lui. Lui-même oscille entre ces différentes possibilités.
Quel que soit le talent du traducteur en charge de ce roman, quelque que soit la langue cible, il sera difficile de le traduire car l’univers monté par Ann Leckie, d’un raffinement absolu et d’une horreur totale, est imprégné de culture nord américaine sans équivallent chez nous sauf a faire partie du Raach US.
Donc à lire en anglais de préférence mais à lire de toutes manières dès lors qu'une version est disponible pas loin de vous.


Lire l'article complet