Avertissement concernant l'usage des cookies sur le site Jingwei

Nous utilisons des cookies uniquement pour un usage technique, aucun suivi publicitaire n est effectué avec ces cookies.

Ce 8ème Edito termine l'année 2018 et tourne la page sur une formule d'édition.

Les titres de Sylvie Taussig et les miens sont toujours sur Amazon Kindle, à tarif bien plus bas que le papier en achat direct (9,99€), en location KDP et en prêt : Sous le nopal, La mystérieuse lagune des RIP PocketsPhil Ba'dronr XXVII ainsi qu'une surprise indisponible en format papier actuellement.

En cette fin d'année, profitez des prix de déstockage mentionnés dans notre catalogue et des offres de livraison gratuite pour achat de plusieurs livres.

Nous sommes en retard sur tout ce que nous avions prévu pour la fin d'année, notre petite équipe a été débordée par d'autres contraintes.
Il est toujours prévu de revoir en totalité le site, ne serait-ce que parce que le soutien de Microsoft va prendre fin le 20 janvier 2019.

En ce qui concerne les nouveaux livres, il est prévu pour 2019 quatre SF et un policier, et nous avons trois soumissions acceptées en cours d'évaluation.

J'ai par ailleurs décidé de prendre un distributeur courant 2019.
Devant le peu d'entrain des libraires pour travailler (j'avais écrit 'se compliquer la vie') avec notre type d'éditeur et la complexité d'Amazon, il ne nous reste que deux voies : continuer à vendre uniquement par notre canal web ou débourser encore plus pour être représentés au format exigé par les libraires...
C'est un peu la mort dans l'âme que je m'y résous car cela signifie que nous ne pourrons pas éditer autant de livres que par le passé et qu'il va falloir traquer les frais au plus serré. Dommage que les quelques petits éditeurs de notre 'format', contactés sur la possibilité de créer en commun un micro-réseau de distribution, ne soient pas interessés. Car toutes les technos qui le permettent sont disponibles et à peu de frais...

Nous maintenons bien sûr nos appels à manuscrits à l'attention des auteures et auteurs en recherche d'éditeur, nous souhaitons des textes engagés à l'encontre des incohérences de notre société, du dérèglement climatique, de la 'folie techno-scientiste' qui s'est emparée de notre environement de tous les jours, comme l'aurait fait une secte en voie de religion. Bref des textes qui ne laissent pas sur un simple plaisir béa de collectionneur de lectures.

Suite aux mésententes avec nos 'ex-auteur.e.s', tous anciens membres de notre comité de lecture, suite au mépris que notre petite équipe bénévole qui oeuvrait dans la soute, les mains dans le cambouis, a pu ressentir face aux débordements sur les RS contre Jingwei Agency, j'ai beaucoup réfléchi. Bien sûr en premier aux erreurs que j'avais pu commettre, mais aussi aux sens des mots auteur.e et éditeur tels que forgés par la loi française et cette histoire nationale des belles-lettres, écrite par des élites et déposée dans l'inconscient de chaque personne ayant fréquenté les bancs d'une école.
A mon sens, il faudrait choisir un autre terme que le flatteur mais désuet 'auteur.e' pour qualifier ceux d'entre nous qui écrivent. Quand à qualifier Jingwei Agency d'éditeur...
Par contre nous sommes très loin d'être de l'auto-édition, j'en sais quelque chose pour les heures passées à travailler les textes soumis et édités, à en concevoir avec Elsa les supports originaux et avec Christian la politique de 'diffusion en milieu hostile'.
Accessoirement je me suis aperçu que, concernant la SF, le fandom français est très conservateur, à l'image du pays... aime-t-il finalement la SF ?
Pour le roman policier par ailleurs tout est pradoxalement plus clair. Quant à la fantasy, elle semble un pur produit marketing qui tourne bien...mais qu'apporte-t-elle ?

Chères et chers auteur.e.s, il faut bien que vous soyez conscient.e.s que si nous acceptons de vous éditer, nous finançons tout, mais nous ne sommes pas un réel éditeur car nous ne sommes pas assis sur un capital suffisant. Notre existence est militante pour la diversité de l'écriture et nos méthodes sont axées sur l'optimisation de la moindre ressource et l'économie des moyens.
Vous aurez un contrat d'auteur.e normal, mais comme nous ne sommes pas très connus et actuellement sans distributeur, nos livres ne sont pas proposés aux libraires. Il sont pas contre dans les bases de données qu'ils consultent et nous utilisons les RS et autres artefac web pour en propager l'existence.
Et, à moins d'un livre exceptionnel (tous pensons nos écrits exceptionnels), ne vous attendez pas à faire fortune immédiatement, notre titre le plus vendu sur un an n'a atteint qu'environ 180 livres (par ailleurs nous avons du en envoyer 40 exemplaires en promo...).

Donc n'attendez pas et n'exigez pas de nous les services d'un véritable éditeur. Ne nous traitez pas non plus comme de purs rouages destinés à fabriquer. Nous sommes tous bénévoles et réclamons un respect normal de la part des 'auteur.e.s' pour qui nous donnons le max.

Veillez aussi à enregistrer, par notre système, des textes qui respectent les contraintes de taille et de format énoncés, merci.
Pas d'envois directs sur une de nos adresses email, les fichiers ne seront pas pris, utilisez 'Appel à' sur la page d'accueil.

Pour terminer je dois dire que notre mésaventure de l'été dernier me conduit à chercher le soutien de personnes intéressées par nous accompagner dans cette activité d'édition, munies d'une expertise dans le domaine du livre et décidées à la mettre gracieusement à notre service, et plus exactement à celui des écrits publiés. Apprécié.e.s graphistes, illustrateurs, développeurs web, musiciens et avocats/juristes.