Avertissement concernant l'usage des cookies sur le site Jingwei

Nous utilisons des cookies uniquement pour un usage technique, aucun suivi publicitaire n est effectué avec ces cookies.

Blur – Though I was a spaceman

 

Les Zilchs et les Flex étaient en compétition permanente depuis leur premier contact dans l'espace, des millions d’années plus tôt, ces derniers temps les deux races lorgnaient sur les mêmes planètes riches en minerais.
Tristan avait objecté qu'en apprenant son départ, le Conglomérat Terrien lui couperait les vivres et lancerait certainement à sa poursuite quelques assassins officiels. Le haut du panier de cette caste, des individus du niveau de la légendaire mère Theresa. Il n’aurait aucune chance.
Mais Gov avait réglé le problème en indiquant que pour le reste de la galaxie, il ne quitterait jamais Balayahla. Un acteur et un réseau dédié de Zylchs fourniraient au monde extérieur les images qu'il attendait.
Le Conglomérat Terrien verrait bien que les catastrophes s'arrêtaient de tomber sur Balayahla. Pour atténuer ce constat, les Zylchs pourraient même aller jusqu'à en simuler certaines pour donner le change. De toutes manières, mathématiquement parlant, l’analyse du Conglomérat n'avait jamais pu garantir un effet néfaste et continu à cent pour cent de la présence de Tristan, et pas plus que l’IA terrienne, les Zylchs n’avaient pu comprendre les origines du phénomène.
Bien sûr le corps de Tristan serait transmuté en autre chose, de sorte que même son ADN soit différent. Il serait ainsi impossible à tracer. On pourrait même lui offrir un tentacule dorsal, ce qui était une extension fort appréciée du monde Alien.
Dernier point avait ajouté Gov, il devait abandonner IseultX4 sur Balayahla pour qu’elle continue son rôle auprès de Gov et de l’acteur remplaçant de Tristan. Tristan avait dit banco dans la mesure ou Gov lui cédait son yacht.

Gov n’avait pu refuser.
Quelques semaines plus tard, Tristan quittait à regret Balayahla la Douce, abandonnant son IseultX4.

 

Le fleuve du temps n’eut pas à couler bien longtemps, quelques rotations d’étoiles au plus, avant que les Zylchs ne décèlent des faiblesses dans la force Flex, d’infimes détails qui rappelèrent à un Gov rendu gâteux par l’inflexibilité d’IseultX4, isolé dans un asile d'aliénés par les siens qui craignaient la contamination de leurs esprits, donc d'infimes détails que lui seul avait pu reconnaître, lui rappelèrent le souvenir de Tristan.
De son côté Tristan quittait discrètement les mondes Flex, sous une autre forme, les coffres de son hyper yacht remplis de nouveaux trésors.

Pendant longtemps les Flex avaient cherché à comprendre pourquoi leur royaume battait de l’aile puis finalement avaient offert à Tristan un marché de ceux que l’on ne peut refuser pour qu’il quitte au plus tôt leur étoile. Le soleil Flex palissait à vue d’œil.

Sa nouvelle destination était les Potentats Gwands dont les temples extraordinaires excitaient la jalousie des Flex…mais c’est une autre histoire.

 

Depuis ces faits, plusieurs siècles se sont écoulés, la légende du tueur d’étoiles courait toujours à travers la galaxie.
Le cauchemar hantait les nuits des responsables politiques initiés dès que leur gestion se heurtait à un passage à vide, dès qu’ils devaient assister à trop de commémorations officielles sous la pluie sans parapluie. 
Dans tous ces mondes hyper civilisés, les intelligences des peuples éclairés, artificielles ou non, turbinaient à plein régime et en permanence pour détecter des corrélations entre les échecs, des schémas d’évènements caractéristiques, bref l’empreinte de Tristan.

Aucun Commentaire